La page blanche de la mort de WordPress : comme entreprendre sa résolution ?

Imaginez que vous naviguiez tranquillement sur votre site. Tout d’un coup, votre écran devient spontanément blanc. Vous n’êtes plus en mesure d’accéder à votre site, vos visiteurs non plus. Vous êtes en panique et ne savez pas quoi faire. Découvrez dans ce guide la source de cette anomalie et comment la corriger.

Qu’est-ce que la page blanche de la mort ?

La page blanche de la mort ou « White Screen of Death » (WSoD) se définit comme la situation dans laquelle au lieu d’afficher votre site WordPress, votre écran ne montre que du blanc et rien d’autre. C’est, en effet, l’une des erreurs qui surgit le plus souvent lorsque votre site est hébergé par WordPress. Elle rend non seulement votre site inaccessible pour votre propre usage, mais aussi pour vos abonnés. L’inexistence d’indication ni de message d’avertissement peut vous plonger également dans la frustration.

A lire en complément : Stratégie inbound marketing : enjeux et méthodologie

C’est le vide à la fois sur le frontend et le backend de votre site. Si vous venez de créer votre site récemment, sachez que cette situation n’est pas aussi critique qu’elle en a l’air. Retrouvez sur cette page toutes les informations à savoir sur cette erreur. Pour s’attaquer à la résolution de la page blanche de la mort, il est nécessaire de connaître la source du problème. 

Quel peuvent-être les origines de la page blanche de la mort ?

L’affichage d’une page blanche de la mort sur votre écran n’est pas une coïncidence. Il est notamment dû à une erreur de codage ou une fausse manipulation. Dans cette optique, nous vous avons listé les principales causes de ce phénomène aperçu sur WordPress :

Cela peut vous intéresser : La réalité virtuelle médicale : Les applications de la VR dans le domaine de la santé

  •  L’insuffisance de mémoire : lorsque celle-ci s’épuise, le script essentiel au démarrage de votre site va arrêter de fonctionner dont la page blanche manifestera le signe.
  • La présence de plugins ou de thèmes incohérents : c’est généralement issu d’un codage mal effectué ;
  • Le problème provenant du serveur : WordPress peut, en effet, contenir l’erreur. Ce qui, ensuite, va se propager dans l’ensemble des sites hébergés.

En outre, l’écran blanc peut également être issu : de la mise en cache, des fichiers endommagés, d’une erreur de base de données, etc.

Quelles sont les méthodes pour réparer la page blanche de la mort de WordPress ?

L’avènement de la page blanche de la mort sur votre écran n’est pas sans remède. Le fait de le rencontrer fréquemment a généré de nombreuses méthodes pouvant faciliter sa réparation. Entre autres, vous pouvez utiliser quelques techniques telles que : efface le cache, désactiver les plugins, désactiver le thème, activer le mode de débogage ou identifier l’erreur dans les mises à jour de WordPress.

Si le problème de la page blanche persiste encore après ces méthodes, vous devez creuser encore plus en profondeur. Pour ce faire, vérifiez la mémoire PHP et entamez son extension. Pour l’augmenter, procédez à la modification du dossier « wp-config.php » en y ajoutant cette ligne : define(‘WP_MEMORY_LIMIT’,’256M’) ». Ici, ‘256 M’ représente la taille de la mémoire indispensable en mégaoctets. 

Pour des cas plus complexes, n’hésitez à faire appel à un expert pour corriger les erreurs de votre site.